loading...

Découverte de Jelastic PaaS Lite Edition dans DigitalOcean …

deep75 profile image Karim Originally published at Medium on ・8 min read

Jelastic a annoncé en début d’année un partenariat avec DigitalOcean pour offrir un lancement simplifié de son PaaS privé en tant que service avec un approvisionnement de conteneurs, une mise à l’échelle de projet et une gestion simplifiée des applications. L’offre publiée propose une édition légère de Jelastic PaaS dans l’infrastructure de DigitalOcean.

Jelastic Partnered with DigitalOcean to Offer Lightweight Private PaaS

Jelastic PaaS Lite Edition peut désormais être déployé automatiquement en tant que cloud privé sur des machines virtuelles de DigitalOcean. Cette plate-forme cloud de pointe fournit un accès complet au tableau de bord du développeur et au panneau d’administration de l’ensemble du cluster avec un large éventail de fonctionnalités …

How to Install Jelastic Platform-as-a-Service on DigitalOcean Droplets

Je commence donc à lancer l’installation de Jelastic PaaS Lite Edition depuis le marketplace de DigitalOcean avec Droplet CentOS 7 à 8Go de RAM et 4 vCPU:

Une fois lancée, j’arrive sur la page de configuration où je définis le nom de la plate-forme et le compte utilisateur de cette dernière :

L’installation terminée, il est possible d’accéder à deux dashboard, l’un pour l’administration et le second pour la partie développement :

Je me rends sur le dashboard d’administration :

et je vais ajouter deux droplets du même gabarit depuis le dashboard de DigitalOcean pour renforcer ma plate-forme :

Sur le dashboard d’administration de Jelastic, j’obtiens un script à exécuter sur les deux droplets :

que je lance :

Et après quelques minutes, les nouveaux noeuds de la plate-forme sont prêts :

Je peux donc lancer mon premier environnement depuis le marketplace interne proposé dans Jelastic PaaS Lite Edition :

avec un cluster Kubernetes muni de son Ingress Controller avec HAProxy :

Une fois le déploiement terminé, j’obtiens les identifiants pour le dashboard du cluster Kubernetes et ceux de Grafana et Prometheus :

Un déploiement test est déjà actif :

Ce cluster est en mode HA avec trois noeuds Master en plus des noeuds Worker :

On visualise sa topologie dans le dashboard :

Depuis la console WebShell, première requête au cluster avec Kubectl :

On peut également se connecter au cluster par l’intermédiaire de SSH Gate :

Le token fourni à la fin du déploiement du cluster Kubernetes par la console de Jelastic permet d’ouvrir le dashboard :

Lancement du sempiternel démonstrateur FC :

via ce manifeste YAML :

deployment.yml

Pour rendre public ce déploiement, j’utilise la présence de l’Ingress Controller avec HAProxy :

et ce manifeste (en ayant pris soin de supprimer auparavant le déploiement test en HelloWorld présent dans le cluster) :

ingress.yaml

Le démonstrateur FC est accessible :

J’ai lié ce cluster Kubernetes à la plate-forme Weave Cloud :

J’y obtiens des détails sur le déploiement du démonstrateur FC via Weave Scope :

Sans compter la présence de Grafana et Prometheus pour la partie monitoring notamment :

Second test de la plate-forme avec le déploiement simplifié cette fois-çi du même démonstrateur comprenant un noeud HAProxy et trois noeuds dôté du runtime Node JS :

Je lie ce déploiement au dépôt GitHub du démonstrateur FC directement depuis la console de Jelastic :

Le déploiement est alors automatique :

Je clone cet environnement pour cette fois-çi le lier au dépôt de l’ancien démonstrateur FC :

Le déploiement du démonstrateur est alors automatique là aussi :

Depuis le marketplace, installation d’un gestionnaire de traffic vers ces deux environnements :

30% du trafic va vers l’ancien démonstrateur et 70% vers le nouveau (dans une logique par exemple d’A/B Testing ou de déploiement Blue/Green) :

J’ai donc un endpoint global qui pointe avec cette répartition choisie sur les deux endpoints du démonstrateur FC :

En fonction des chargements de la page, j’obtiens l’une ou l’autre version du démonstrateur FC :

Visualisation des machines générées dans les droplets du cluster Jelastic dans la console d’administration :

Pour terminer, un test avec le lancement d’un environnement de stockage Objet avec MinIO :

Par l’intermédiaire du client MinIO, j’y pousse le contenu d’un site web statique dans un bucket préalablement créé :

J’ai paramétré ce bucket en lecture seule :

Et j’ai donc accès à ce site web statique depuis l’endpoint public de MinIO :

Je vais utiliser Cloudflare Workers (vu dans un précédent article) pour exposer ce contenu statique dans MinIO :

Cloudflare Workers®

Je definis ce Worker avec ce code JavaScript qui va de fait rediriger vers la page HTML de ce site web statique dans MinIO :

et la redirection est effective :

On retrouve la présence de Jelastic PaaS Lite Edition dans le marketplace de Google Cloud (pour y être installé en 15 minutes environ) :

Jelastic PaaS Light Edition across Multiple Google Cloud Zones

Mais pour profiter de la plate-forme complète, il faut se tourner vers cette galaxie de providers dans Jelastic Cloud Union.

En effet, Jelastic fournit un PaaS multi-cloud basé sur la technologie des conteneurs pour les fournisseurs de services d’hébergement, les éditeurs de logiciels indépendants, les sociétés de télécommunications, les entreprises et les développeurs. La plateforme est disponible en tant que cloud public dans plus de 70 centres de données à travers le monde. Et comme on a pu le voir auparavant, Jelastic prend en charge les environnements Java, PHP, Ruby, Node.js, Python, Go, les conteneurs Docker personnalisés et les clusters Kubernetes …

À suivre ! …

Discussion

pic
Editor guide