DEV Community

loading...
Cover image for Authentification OpenID Connect avec Symfony (2/3)

Authentification OpenID Connect avec Symfony (2/3)

Guillaume
OpenSource and Symfony fan
・6 min read

Cet article fait partie d'une série d'articles :

  • Introduction
  • Mettre en place un serveur OpenID Connect avec Keycloak (cet article)
  • Symfony et Keycloak

Après cette (longue) introduction, on va enfin rentrer dans le vif du sujet.
Aujourd'hui c'est Keycloak!
On va l'installer en mode "standalone", avec une base Mysql (ou MariaDB, suivant votre choix).
On mettra enfin un serveur Apache devant, configuré en SSL et en reverse proxy.

Vous êtes prêts ? C'est parti !

Notes: Comme dit précédemment, Keycloak sera installé sur une VM. On va imaginer un serveur sur le domaine "gbtux.org".

Installation de Keycloak

Connectez-vous à votre VM, en root, et allez dans le répertoire /opt.

Installation de Java

Keycloak nécessite Java pour fonctionner.
On va donc l'installer.
Mettez donc votre liste de paquets à jour :

apt-get update
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis installez le JDK:

apt install default-jdk -y
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Contrôlez la bonne exécution de Java via :

java -version
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Téléchargement

Téléchargez le sources de keycloak avec wget :

wget https://github.com/keycloak/keycloak/releases/download/12.0.4/keycloak-12.0.4.tar.gz
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis, décompressez l'archive avec :

tar zxvf keycloak-12.0.4.tar.gz
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Vous avez maintenant un répertoire /opt/keycloak-12.0.4

Création d'un utilisateur

Pour faire ça bien, on va créer un utilisateur et un groupe associé.

groupadd keycloak
useradd -r -g keycloak -d /opt/keycloak -s /sbin/nologin keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Changement des permissions sur le répertoire Keycloak

$ sudo chown -R keycloak: keycloak
$ sudo chmod o+x /opt/keycloak/bin/
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Keycloak en tant que service (avec System D)

Fichier de config

D'abord, on va créer un répertoire qui va accueillir notre fichier de configuration

mkdir /etc/keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis on va copier le fichier contenu dans la distribution de keycloak.

cp /opt/keycloak-12.0.4/docs/contrib/scripts/systemd/wildfly.conf keycloak.conf
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Pas besoin de l'adapter, on va laisser les valeurs par défaut (fichier de configuration XML, mode et adresse d'écoute)

Script de démarrage

De la même façon, on va se servir d'un fichier de la distribution de Keycloak:

cd /opt/keycloak-12.0.4/bin
cp ../docs/contrib/scripts/systemd/launch.sh .
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Editez le nouveau fichier pour modifier la variable WILDFLY_HOME comme suit :

Fichier launch

Fichier de service

Maintenant qu'on s'est occupé du fichier de configuration et du script de démarrage, mettons tout cela en musique pour pouvoir démarrer Keycloak comme un véritable service.

Pour cela, encore une fois, la distribution de Keycloak nous fournit tout ce qu'il faut.

cp /opt/keycloak-12.0.4/docs/contrib/scripts/systemd/wildfly.service /etc/systemd/system/keycloak.service
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Maintenant, éditez le fichier copié (/etc/systemd/system/keycloak.service) et adaptez-le comme suit:
keycloak.service

Tout est maintenant en place pour prendre les modifications en compte par systemd:

systemctl daemon-reload
systemctl enable keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

et lancer notre nouveau service

systemctl start keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Contrôlez son démarrage avec un simple:

systemctl status keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

status keycloak

Contrôlez aussi l'accès à l'interface d'admin de Keycloak à l'adresse http://<nom_machine_public_de_la_vm:8080/auth/ (dans notre exemple : http://gbtux.org:8080/auth/)

capture keycloak

Keycloak en SSL

Pour mettre notre serveur Keycloak en SSL (httpS ;) ), il nous faut un certificat.
On va utiliser certbot, l'outil de Let's Encrypt qui permet de créer des certificats automatiquement.

Installons-le :

apt install certbot
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis créons notre certificat :

Attention: certbot a besoin du port 80 pour fonctionner. Or, notre serveur Apache tourne sur ce port. Arrêtez-le temporairement avec un simple systemctl stop apache2

certbot certonly --standalone -d gbtux.org
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Vous pouvez constater que certbot a créé toute une arborescence dans /etc/letsencrypt, et notamment un répertoire /etc/letsencrypt/live/.

On va aussi utiliser tous ces fichiers *.pem dans notre configuration Apache.

Maintenant que nous avons notre certificat, on va l'importer dans le keystore (littéralement magasin de clés) de Keycloak.

Allons dans le répertoire de configuration où se trouve notre keystore:

cd /opt/keycloak-12.0.4/standalone/configuration
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Dans ce répertoire se trouve un fichier application.keystore.

Importons notre certificat (évidemment, remplacez tous les "gbtux.org" par votre nom de domaine):

openssl pkcs12 -export -inkey /etc/letsencrypt/live/gbtux.org/privkey.pem -in /etc/letsencrypt/live/gbtux.org/fullchain.pem -out application.keystore -name gbtux.org
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

RETENEZ BIEN LE MOT DE PASSE QUE VOUS ALLEZ CREER !

Vérifions l'import (le mot de passe demandé est évidemment celui que vous venez de créer):

keytool -list -v -keystore application.keystore 
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Configurons Keycloak pour utiliser ce nouveau certificat ajouté dans le keystore.
Dans le même répertoire, éditez le fichier standalone.xml.

Repérez l'entrée "security-realms" puis celle concernat "ApplicationRealm" (aux alentours de la ligne 46) et modifiez les valeurs de configuration tel que:
ssl realm

Redémarrez Keycloak pour prendre en compte la configuration

systemctl restart keycloak
systemctl status keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Et admirez le résultat ;) : https://votre_domaine:8443/auth/

Créer un utilisateur d'admin

Maintenant qu'on a accès à la console, créez un utilisateur d'admin/

Placez-vous dans le répertoire bin de Keycloak:

cd /opt/keycloak-12.0.4/bin
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis créez votre utilisateur (et redémarrez Keycloak):

./add-user-keycloak.sh -r master -u <username> -p <password>
systemctl restart keycloak
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Cliquez sur le lien "Administration Console" sur la page d'accueil de votre Keycloak, et testez votre login !

Apache

Maintenant que notre Keycloak marche en SSL, on va mettre un serveur Apache devant en reverse proxy. Pourquoi me direz-vous ? ben ...parce que c'est mieux de ne pas directement exposer son serveur d'application.
La bonne pratique c'est bien de mettre un Apache en frontal qui relaie les requêtes externes vers un serveur d'application qui lui n'écoute que sur une adresse "locale". Cela vous permettrais de filtrer l'accès à la partie admin de Keycloak par exemple

Notez qu'ici je vous fais faire les 2 (port 443 via Apache, port 8443 en direct) pour éviter de complexifier la configuration. Pour faire ça bien, il faut modifier le fichier de configuration de Keycloak (/etc/keycloak/keycloak.conf et changer le paramètre WILDFLY_BIND pour 127.0.0.1). Ainsi, le Keycloak n'est plus accessible que via Apache (i.e le port 8443 n'est plus accessible depuis une IP publique).

Installation

Installons Apache HTTPD:

apt install apache2
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Activer les modules nécessaires

Pour faire un reverse proxy, Apache a besoin de quelques modules activés

a2enmod proxy proxy_http ssl headers
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Pour les prendre en compte, redémarrez Apache:

systemctl restart apache2
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Création d'un VirtualHost

On va créer un VirtualHost dédié à notre Keycloak, pour y mettre un reverse proxy.

Créez un fichier de configuration dans la configuration Apache :

/etc/apache2/sites-available/keycloak.conf
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis déclarons notre configuration à l'intérieur:

<IfModule mod_ssl.c>
    <VirtualHost _default_:443>

        ErrorLog ${APACHE_LOG_DIR}/keycloak-error.log
        CustomLog ${APACHE_LOG_DIR}/keycloak-access.log combined

        SSLEngine on
        SSLCertificateFile  /etc/letsencrypt/live/gbtux.org/cert.pem
        SSLCertificateKeyFile /etc/letsencrypt/live/gbtux.org/privkey.pem
        SSLCertificateChainFile /etc/letsencrypt/live/gbtux.org/chain.pem

        ProxyPreserveHost On
            SSLProxyEngine On
            SSLProxyCheckPeerCN on
            SSLProxyCheckPeerExpire on
            RequestHeader set X-Forwarded-Proto "https"
            RequestHeader set X-Forwarded-Port "443"
            ProxyPass / https://127.0.0.1:8443/
            ProxyPassReverse / https://127.0.0.1:8443/
    </VirtualHost>
</IfModule>

Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Activez maintenant ce nouveau VirtualHost :

systemctl restart apache2
Enter fullscreen mode Exit fullscreen mode

Puis testez si ça marche dans votre navigateur à l'adresse https://votre_domaine/auth/
(https://gbtux.org/auth/ pour mon exemple).

Conclusion

Une grosse étape a été franchie. Notre serveur d'authentification est installé et configuré proprement.

Dans le prochain épisode, on fait du Symfony !

Discussion (1)

Collapse
filatovv profile image
Yuri Filatov

Good job